Connectez-vous S'inscrire
Phosphoriales.com - Innovation participative - Design d'Exploration
Blog


Quel futur pour la facilitation ?



La facilitation une simple posture ou un métier à plein temps ?

Quel futur pour la facilitation ?
Dans sa définition la plus simple, la facilitation consiste à aider un groupe à travailler ensemble de manière plus efficace et productive en favorisant la communication, la collaboration et la résolution de problèmes.

Dans ce sens, n'importe qui peut adopter une posture de facilitation dans certaines situations, sans pour autant en faire un métier à part entière.

Cependant, la facilitation peut également être considérée comme un métier à part entière, notamment dans les domaines de la gestion de projets, du développement organisationnel, de la formation, de la médiation ou de la résolution de conflits. Dans ce cas, les facilitateurs sont des professionnels formés et expérimentés qui utilisent des techniques spécifiques pour aider les groupes à atteindre leurs objectifs.

C'est surtout la taille de l'entreprise qui détermine le statut occasionnel ou permanent des facilitateurs. On sait aussi que nombreuses start up font aussi appel à eux mais de façon ponctuelle. 

Pour l'instant ce sont plutôt les grandes entreprises qui font appel à la facilitation

De nombreuses entreprises font appel à des facilitateurs pour aider leurs équipes à travailler plus efficacement, à résoudre des problèmes et à atteindre des objectifs communs.

La liste est loin d'être exhaustive mais l'enquête a montré que le développement de cette approche est de plus en plus développée, en particulier dans les grandes entreprises comme: 
 
  •  Google fait appel à des facilitateurs pour aider les équipes à travailler plus efficacement sur des projets complexes, à améliorer la communication et à favoriser la collaboration.
     
  •  IBM utilise des facilitateurs pour aider les équipes à résoudre des problèmes, à développer des solutions innovantes et à améliorer la productivité.
     
  • Microsoft mobilise des facilitateurs pour aider les équipes à planifier et à gérer des projets, à résoudre des problèmes et à favoriser la communication et la collaboration.
     
  • Nike s'appuit sur  des facilitateurs pour aider les équipes à travailler ensemble de manière plus efficace, à développer des stratégies de marketing et de vente et à améliorer la performance globale de l'entreprise.
     
  • Accenture utilise des facilitateurs pour aider les clients à résoudre des problèmes et à améliorer la performance de l'entreprise, en utilisant des approches innovantes de gestion de projet et de changement organisationnel.
     
  • Coca-Cola utilise des facilitateurs pour aider les équipes à développer des stratégies de marketing et de vente, à améliorer la communication et à favoriser la collaboration entre les différents départements de l'entreprise.

Des entreprises françaises font aussi appel à des facilitateurs ou trices

  • Michelin  recrute des facilitateurs pour aider les équipes à gérer des projets complexes, à favoriser la collaboration et à améliorer la communication entre les différents sites de l'entreprise.
     
  • L'Oréal  sollicite des facilitateurs pour aider les équipes à travailler ensemble de manière plus efficace, à gérer des projets et à favoriser l'innovation.
     
  • Société Générale  utilise des facilitateurs pour aider les équipes à résoudre des problèmes, à améliorer la communication et  la collaboration entre les différents départements de l'entreprise.
     
  • SNCF Réseau fait appel à des facilitateurs volontaires pour aider les équipes à travailler plus efficacement sur des projets complexes, à gérer des changements organisationnels et à favoriser la communication entre les différents sites de l'entreprise.
     
  • Le Groupe Renault utilise des facilitateurs pour aider les équipes à gérer des projets complexes, à résoudre des problèmes et à améliorer la performance de l'entreprise
     
  • Enedis fait également appel à des facilitateurs, souvent volontaires, pour animer des groupes d'innovation participative et des groupes de résolution de problèmes sur les irritants. 
     
  • Les entreprises de service ou d'intérêts publics comme la CPAM, La Gendarmerie Nationale, l'Office Nationalede l'imigration, pour ne citer que les plus actives sur ce plan ont intégré aussi cette fonction.  
     
L'association "Les innovacteurs" rassemble en France plus d'une centaine d'entreprises de différents secteurs privés ou publics et organise chaque année un concours national pour favoriser la diffusion de la facilitation qu'elle présente à travers le concept "d'innovation participative". Enfin il existe une Association Internationale de la Facilitation qui est née au Canada et représentée en France. Le mouvement est visiblement en train de "s'instituer". 

La facilitation: une fonction en construction, encore peu stabilisée

La fonction de facilitateur est en constante évolution et n'est pas encore stabilisée. Cela est dû en partie au fait que la facilitation est une pratique relativement nouvelle dans le contexte professionnel, et que les entreprises cherchent encore à comprendre comment l'utiliser au mieux.

De plus, il n'existe pas de définition unique et universelle de la fonction de facilitateur, car celle-ci peut varier en fonction des contextes et des besoins spécifiques de chaque entreprise ou organisation. Les facilitateurs peuvent ainsi avoir des rôles et des responsabilités différents en fonction de la nature des projets, des groupes ou des objectifs à atteindre.

Toutefois, certaines organisations commencent à développer des cadres de compétences et des normes professionnelles pour la pratique de la facilitation. Des formations spécifiques sont également proposées pour permettre aux professionnels d'acquérir les compétences et les outils nécessaires pour exercer en tant que facilitateurs.

En somme, la fonction de facilitateur est en construction et peut encore évoluer dans les années à venir en fonction des besoins des entreprises et des avancées de la pratique professionnelle.

La diversité des pratiques expliquent aussi la difficulté à identifier clairement de la faclitation

La facilitation s'appuie sur une grande variété de pratiques et d'approches pour aider les équipes à travailler ensemble de manière plus efficace; c'est aussi ce qui explique ladiversité des pratiques et des conception de l'activité.  La liste des sources d'inspiration est loin là aussi d'être exhausitive: 
 
  • Le design thinking est une méthode de résolution de problèmes centrée sur l'utilisateur qui favorise la créativité, l'empathie et la collaboration. La facilitation peut intégrer des éléments de design thinking pour aider les équipes à concevoir des solutions innovantes.
     
  • La communication non violente est une approche qui vise à favoriser la communication empathique, authentique et respectueuse entre les personnes. La facilitation peut intégrer des techniques de communication non violente pour aider les participants à mieux se comprendre et à résoudre les conflits de manière constructive.
     
  •  La médiation : La médiation est une approche qui favorise la résolution de conflits en permettant aux parties prenantes de dialoguer et de trouver des solutions ensemble. La facilitation peut intégrer des techniques de médiation pour aider les participants à trouver des solutions communes.
     
  • Le brainstorming : Le brainstorming est une technique de génération d'idées qui encourage la participation libre et la créativité. La facilitation peut intégrer des techniques de brainstorming pour aider les participants à générer des idées novatrices.
     
  • La visualisation : La visualisation est une approche qui utilise des outils visuels pour représenter des idées, des concepts ou des informations. La facilitation peut intégrer des techniques de visualisation pour aider les participants à mieux comprendre les problèmes et à communiquer de manière plus efficace.
     
  • L'intelligence collective : L'intelligence collective est une approche qui favorise la participation de tous les membres d'un groupe pour résoudre un problème ou atteindre un objectif commun. La facilitation peut aider les équipes à développer leur intelligence collective en favorisant la participation active de tous les membres du groupe.
     
  • Les méthodes agiles : Les méthodes agiles sont des approches de gestion de projet qui favorisent la flexibilité, la collaboration et l'adaptabilité. La facilitation peut intégrer des éléments des méthodes agiles pour aider les équipes à gérer des projets de manière plus efficace.
     
  • La psychologie positive : La psychologie positive est une approche qui se concentre sur les forces et les qualités des individus plutôt que sur leurs faiblesses et leurs défauts. La facilitation peut intégrer des éléments de psychologie positive pour aider les participants à se concentrer sur leurs points forts et à développer leur potentiel.
     
  • Il faut aussi citer le Lean qui a été particulièrement diffusé dans le monde industriel et qui largement à favoriser l'amélioration continue et la collaboration des équipiers pour atteindre les objectifs communs.
 

Pourquoi la facilitation peut elle espérer de beaux jours pour l'avenir

La facilitation est une pratique qui a le vent en poupe et qui a de belles perspectives d'avenir. Voici quelques raisons pour lesquelles la facilitation pourrait se développer:
   
  • La nécessité de collaborer : Les entreprises sont de plus en plus confrontées à des problèmes complexes qui nécessitent la collaboration de différentes équipes et parties prenantes. 
     
  • Le besoin de créativité et d'innovation : Les entreprises sont également à la recherche de nouvelles idées et de solutions innovantes pour se différencier de la concurrence. La facilitation permet de favoriser l'émergence d'idées novatrices en encourageant la participation active de tous les acteurs impliqués.
     
  • La demande croissante de méthodes agiles : Les méthodes agiles sont de plus en plus utilisées dans de nombreux secteurs pour gérer des projets complexes. La facilitation est une pratique qui s'inscrit parfaitement dans cette démarche en favorisant la flexibilité, la collaboration et l'adaptabilité.
     
  • L'importance de la gestion des conflits : La gestion des conflits est une compétence clé dans de nombreux contextes professionnels. La facilitation permet de résoudre les conflits de manière constructive en favorisant la communication et la recherche de solutions communes.

Nul ne doute aujourd'hui que les besoins croissants des organisations laissent présager de belles perspectives pour cette pratique ou cette fonction en devenir…

 


Lu 219 fois

Nouveau commentaire :
Twitter