Connectez-vous S'inscrire
Phosphoriales.com - Innovation participative - Facilitation - Design d'Exploration
Blog


La diversité des modèles de Design Thinking



La diversité des modèles de Design Thinking
Le Design Thinking est un processus créatif utilisé pour résoudre les problèmes de manière innovante. Il existe plusieurs modèles de Design Thinking qui peuvent être utilisés selon les besoins et les préférences des équipes. Voici un aperçu des différents modèles de Design Thinking :
 
  • Le modèle IDEO : ce modèle est basé sur les phases d'inspiration, de conception et de mise en œuvre. Il encourage les équipes à explorer des solutions créatives en utilisant des techniques telles que le brainstorming et le prototypage.
     
  • Le modèle Stanford d.school : ce modèle est basé sur cinq étapes clés : l'empathie, la définition du problème, l'idéation, la prototypage et le test. Il met l'accent sur l'importance de comprendre les besoins et les désirs des utilisateurs finaux tout au long du processus.
     
  • Le modèle Double Diamond : ce modèle est basé sur quatre phases : la découverte, la définition, le développement et la livraison. Il met l'accent sur la nécessité de générer de nombreuses idées au début du processus avant de se concentrer sur la résolution du problème.
     
  • Le modèle Design Council : ce modèle est basé sur quatre étapes : découverte, définition, développement et livraison. Il met l'accent sur l'importance de comprendre le contexte et les utilisateurs finaux avant de commencer à générer des solutions.
     
  • Le modèle Hasso Plattner Institute of Design : ce modèle est basé sur quatre étapes : comprendre, observer, visualiser et évaluer. Il met l'accent sur l'importance de l'empathie tout au long du processus et sur l'utilisation de techniques de visualisation pour communiquer les idées.
     
  • Le modèle IBM : ce modèle est basé sur trois étapes clés : l'empathie, la définition du problème et l'idéation. Il met l'accent sur l'importance de la collaboration interfonctionnelle et de l'utilisation de données pour étayer les décisions.

​Ces modèles de Design Thinking peuvent être adaptés en fonction des besoins et des contextes spécifiques des projets. Cependant, tous ces modèles mettent l'accent sur la compréhension des besoins des utilisateurs finaux, l'expérimentation de multiples idées et la création de prototypes pour tester et affiner les solutions.

Le modèle IDEO en 6 étapes

La diversité des modèles de Design Thinking
  1. Commencer par une  question 
  2. Rechercher de l'inspiration
  3. Générer des idées
  4. Rendre les idées tangibles
  5. Tester pour apprendre 
  6. Partager une histoire
     

Le modèle de Stanford d.School

La diversité des modèles de Design Thinking
Le modèle de design thinking de la d.school de Stanford est un processus itératif en cinq étapes pour résoudre des problèmes complexes et créer des solutions innovantes centrées sur l'utilisateur. Les cinq étapes sont les suivantes: 
 
  • Empathie : Cette étape consiste à comprendre les besoins, les défis et les comportements des utilisateurs. Les designers utilisent des techniques comme les entretiens, l'observation et l'empathie pour comprendre les perspectives des utilisateurs. 
     
  • Définition : Cette étape consiste à reformuler le problème en termes d'un défi clair et concret à résoudre. Les designers cherchent à identifier les opportunités d'innovation en élargissant leur compréhension du problème. 
     
  • Idéation : Cette étape consiste à générer un grand nombre d'idées créatives et à explorer des solutions potentielles. Les designers utilisent des techniques comme le brainstorming, le mindmapping et le prototypage rapide pour générer des idées et explorer des options de conception. 
     
  •  Prototype : Cette étape consiste à construire des prototypes physiques ou numériques pour tester et affiner les idées. Les designers utilisent des prototypes pour obtenir des commentaires des utilisateurs et des données pour améliorer leur compréhension du problème. 
     
  • Test : Cette étape consiste à tester les prototypes avec les utilisateurs et à utiliser les commentaires pour itérer et améliorer les solutions. Les designers cherchent à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec les solutions et à déterminer les améliorations à apporter. 

Le modèle de design thinking de la d.school de Stanford met l'accent sur la collaboration, l'empathie, l'expérimentation et l'itération rapide pour créer des solutions centrées sur l'utilisateur. Le processus est souvent utilisé dans des contextes d'innovation sociale, de développement de produits, de stratégie d'entreprise et d'expérience utilisateur. 

Le modèle du double diamant de l'association Council Design

La diversité des modèles de Design Thinking
Le modèle de design thinking du double diamant est un processus créatif en quatre étapes qui aide les équipes à générer des idées et à résoudre des problèmes de manière collaborative et itérative. Le modèle du double diamant a été développé par le Design Council, une organisation britannique à but non lucratif dédiée à la promotion du design. 

Les quatre étapes du modèle du double diamant sont les suivantes : 
 
  • Découvrir : Cette étape implique la recherche et l'exploration, en recueillant des informations et en rassemblant des données pertinentes. Les équipes cherchent à comprendre le contexte et les défis liés au problème à résoudre. 
     
  • Définir : Cette étape consiste à synthétiser les résultats de la phase de découverte pour formuler un problème clair et spécifique à résoudre. Les équipes cherchent à identifier les points clés et les opportunités d'innovation. 
     
  • Développer : Cette étape consiste à générer des idées et à explorer des options de conception. Les équipes cherchent à imaginer des solutions innovantes et créatives pour répondre au problème identifié. 
     
  •  Livrer : Cette étape implique la réalisation de prototypes et la mise en œuvre des solutions. Les équipes testent et améliorent leurs solutions, en veillant à ce qu'elles répondent aux besoins et aux attentes des utilisateurs. 

Le modèle du double diamant met l'accent sur l'exploration et l'itération, permettant aux équipes de passer par plusieurs cycles de conception pour affiner leurs solutions. Ce processus est particulièrement utile pour aborder des problèmes complexes et pour favoriser la créativité et l'innovation. 

En résumé, le modèle de design thinking du double diamant est un processus créatif en quatre étapes qui permet aux équipes de générer des idées et de résoudre des problèmes de manière collaborative et itérative. Il a été développé par le Design Council, une organisation britannique à but non lucratif dédiée à la promotion du design. 


Le modèle Hasso Plattner Institute of Design

La diversité des modèles de Design Thinking
Le modèle de Design Thinking de l'Hasso Plattner Institute of Design est un processus itératif qui est également issu du modèle de Stanford qu'il ne fait que reprendre en insistant davantage que le modèle initial sur les itérations rapides. 

Le modèle de Design Thinking d'IBM

La diversité des modèles de Design Thinking
Le modèle de Design Thinking d'IBM est un processus itératif en trois étapes pour résoudre des problèmes complexes et créer des solutions centrées sur l'utilisateur. Les trois étapes sont les suivantes : 
  • Inspiration : Cette étape consiste à recueillir des informations sur les utilisateurs, les défis et les opportunités de manière à développer une compréhension profonde et empathique des besoins de l'utilisateur. Les designers utilisent des techniques comme les entretiens, les observations et les recherches pour comprendre les utilisateurs et les défis. 
     
  •   Idéation : Cette étape consiste à générer des idées et à explorer des options de conception. Les designers cherchent à imaginer des solutions innovantes et créatives pour répondre au problème identifié. Les techniques comme le brainstorming, le mindmapping et le prototypage rapide peuvent être utilisées pour générer des idées et explorer des options de conception. 
     
  •  Implémentation : Cette étape consiste à réaliser des prototypes et à tester les solutions avec les utilisateurs. Les designers testent et améliorent leurs solutions en veillant à ce qu'elles répondent aux besoins et aux attentes des utilisateurs. Cette étape implique également la planification de la mise en œuvre et la gestion du changement. 

Le modèle de Design Thinking d'IBM met l'accent sur la collaboration, l'empathie et la mise en œuvre rapide pour créer des solutions centrées sur l'utilisateur. Le processus est souvent utilisé dans des contextes d'innovation, de développement de produits et de services, de transformation numérique et de stratégie d'entreprise. Le modèle de Design Thinking d'IBM est adapté aux organisations qui souhaitent adopter des méthodes de travail agiles et centrées sur l'utilisateur pour résoudre des problèmes complexes. 
 
En savoir plus 
 

Le modèle Phosphoriales

Le modèle de Design Thinking Phosphoriales comporte  10 étapes, dont voici les intitulés :
  1. Brise-glace
  2. Inspiration
  3. Empathie
  4. Idéation
  5. Prototypage
  6. Test
  7. Analyse des risques
  8. Structuration
  9. Communication
  10. Animation d'un réseau d'acteurs
     
En comparant les deux modèles, on peut noter que le modèle de Phosphoriales ajoute des étapes telles que  "Brise-glace", "Inspiration", "Analyse des risques",  "Communication" et "Animation d'un réseau d'acteurs" . Ces étapes permettent une approche plus systématique du processus de conception, en s'assurant que toutes les parties concernées sont impliquées et que les risques sont évalués tout au long du processus. Le modèle Phosphoriales tente  de faire davantage le lien entre la théorie des préférences cérébrales et les différentes fonctions cognives mobilisées dans la démarche d'innovation. Il intègre, par ailleurs,  dans sa finale les concepts et les méthodes de la sociocratie. 

Conclusion

Malgré leur apparente diversité, les points communs entre ces différents modèles sont nombreux:
 
  1.  Centré sur l'utilisateur : Le Design Thinking met l'utilisateur final au centre du processus de conception en cherchant à comprendre ses besoins, ses motivations et ses défis. 
     
  2.  Collaboration : Les équipes de Design Thinking travaillent de manière collaborative 
     
  3.  Itération : Le Design Thinking est un processus itératif et cyclique qui implique des étapes de prototypage et de test rap 
     
  4.  Créativité : Le Design Thinking encourage la créativité et l'exploration de nouvelles idées en utilisant des techniques de brainstorming, de mindmapping et de prototypage 
     
  5.  Empathie : Le Design Thinking met l'accent sur l'empathie envers l'utilisateur, en cherchant à comprendre ses émotions, ses sentiments et ses motivations. 
     
  6.  Focus sur le problème : Le Design Thinking commence par définir clairement le problème
     
  7.  Orientation vers l'action : Le Design Thinking encourage une approche orientée vers l'action, en cherchant à créer des solutions tangibles et en les mettant rapidement à l'essai. 
     
  8. Visualisation : Le Design Thinking utilise des techniques de visualisation pour représenter les idées et les solutions de manière claire et concise, aidant ainsi à mieux communiquer et à collaborer. 

Ces principes sont souvent utilisés pour structurer le processus de Design Thinking, mais ils peuvent également être adaptés en fonction des besoins et des défis spécifiques de chaque projet. 

On termine par un Bonus "La boite à Outils du DT" 

Lu 410 fois

Nouveau commentaire :
Twitter