Connectez-vous S'inscrire
Phosphoriales.com - Innovation participative
Phosphoriales Phosphoriales
Phosphoriales.com - Innovation participative


Devenons surréalistes



Devenons surréalistes
Un reportage sur France Culture 
 
1918,  la grande tuerie s'achève...1924,  une dizaine d'artistes, sous l'impulsion du poète André Breton,  se réunissent pour écrire  le manifeste du surréalisme. Celui- ci crée un véritable électrochoc . Il prône la nécessité de changer de mode de pensée en donnant plus de place à l'imagination et à la poésie. 

 Un extrait du manifeste des surréalistes: 

« Nous vivons encore sous le règne de la logique, voilà, bien entendu, à quoi je voulais en venir. Mais les procédés logiques, de nos jours, ne s’appliquent plus qu’à la résolution de problèmes d’intérêt secondaire. Le rationalisme absolu qui reste de mode ne permet de considérer que des faits relevant étroitement de notre expérience. Les fins logiques, par contre, nous échappent. Inutile d’ajouter que l’expérience même s’est vu assigner des limites. Elle tourne dans une cage d’où il est de plus en plus difficile de la faire sortir. Elle s’appuie, elle aussi, sur l’utilité immédiate, et elle est gardée par le bon sens. Sous couleur de civilisation, sous prétexte de progrès, on est parvenu à bannir de l’esprit tout ce qui se peut taxer à tort ou à raison de superstition, de chimère, à proscrire tout mode de recherche de la vérité qui n’est pas conforme à l’usage. C’est par le plus grand hasard, en apparence, qu’a été récemment rendue à la lumière une partie du monde intellectuel, et à mon sens de beaucoup la plus importante, dont on affectait de ne plus se soucier. Il faut en rendre grâce aux découvertes de Freud. Sur la foi de ces découvertes, un courant d’opinion se dessine enfin, à la faveur duquel l’explorateur humain pourra pousser plus loin ses investigations, autorisé qu’il sera à ne plus seulement tenir compte des réalités sommaires. L’imagination est peut-être sur le point de reprendre ses droits. Si les profondeurs de notre esprit recèlent d’étranges forces capables d’augmenter celles de la surface, ou de lutter victorieusement contre elles, il y a tout intérêt à les capter, à les capter d’abord, pour les soumettre ensuite, s’il y a lieu, au contrôle de notre raison. » 

                                                                                                                                                                                          André Breton 1924


 

Lu 44 fois

Nouveau commentaire :
Twitter